Catégorie : Interviews

Une pépiniériste redonne vie aux fruits oubliés

Chloé Dequeker est pépiniériste aux jardins de Peyreladas, sur la commune d’Ars, près d’Aubusson. Elle redonne vie à des arbres fruitiers oubliés et à de nombreuses variétés locales de fruits et plantes mellifères. Nous avons visité son stand lors de la fête de la Montagne Limousine à Tarnac. » Lire la suite...

Mozambique : « Les danses traditionnelles sont mangées par une gangrène qui est le football »

Le jongleur et metteur en scène du spectacle Maputo-Mozambique (joué mardi 29 septembre à la Scène nationale d’Aubusson) Thomas Guérineau parle de cette création et de son voyage au Mozambique, ancienne colonie portugaise, lors duquel il a rencontré puis formé des artistes locaux. » Lire la suite...

Fête de la montagne limousine : l’occitanie à l’honneur

Jean-Marie Caunet de l’Institut d’études occitanes présente les événements liées à l’occitan lors de la fête de la montagne Limousine, du 25 au 27 septembre 2015 à Tarnac: ateliers, projections, discussions, karaoké… Avec en bonus, le tube occitan Turlutu. » Lire la suite...

« On peut être heureux sans consommer »

Patrick Desjariges et Florence Squitiero, de l’association Alcool Assistance de la Creuse, interviewés lors du forum des associations à Aubusson le 11 septembre 2015. Avec notamment le témoignage de Florence Squitiero sur l’aide qu’elle a reçue des autres membres de l’association une fois qu’elle était sortie de cure et qu’elle devait retrouver la vie quotidienne sans alcool. » Lire la suite...

Jonglage et clarinettes

A l’occasion de leur résidence à la Scène nationale d’Aubusson, interview de Fred Pouget, de la compagnie Le Maxiphone, basée à Tulle, aux clarinettes et de Thomas Guérineau, jongleur, de la Compagnie TG. Ils ont été accueillis par la Scène nationale pour une résidence de création à la MEFAA d’Aubusson du 7 au 18 septembre. » Lire la suite...

Du Congo à Eymoutiers

Un demandeur d’asile hébergé au Centre d’accueil de demandeurs d’asile d’Eymoutiers raconte son arrestation par les troupes du régime de Kabila, la torture, le départ, puis son errance en France qui l’a mené avec sa femme et sa fille aux rues de Guéret et de Limoges puis au CADA récemment ouvert à Eymoutiers. » Lire la suite...