PicRights et les courriers de demande de dédommagement, les conseils d’un expert. « Dans 99% des cas vous n’avez aucun risque judiciaire »

2 réponses

  1. Boivin dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette interview très intéressante. Nous avons aussi reçu un courrier de PicRights pour une photo de Reuters, prise à Gaza. Nous avons enlevé l’article contenant la photo incriminée et un second courrier nous demande maintenant 225 euros.
    Nous n’allons donc rien faire et attendre…
    Bien cordialement
    J Boivin

  2. Ananas dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette interview et merci à Me Tassi pour ses explications.
    J’ai reçu deux emails et un courrier de la part de PicsRights pour des photos de célébrités prises lors de photoshoots au Festival de Cannes. Je pense ne rien faire et laisser courir, même si je dois recevoir des recommandés de leur avocat. Je n’ai pas peur d’aller en justice pour deux raisons. 1/ Le caractère original des photos est plus que contestables, vu qu’il y avait des photographes du monde entiers lors de ces photoshoots. 2/ Les photos étaient sur un blog perso qui ne gagne pas d’argent.
    Je pense quand même que ces pratiques mériteraient d’être portées à la connaissance du Fisc. Il n’est pas normal qu’une société étrangère nous demande sous la menace de faire un versement sur un compte en Suisse, sans même qu’une quelconque méthode de calcul de l’indemnité ne soit révélée. C’est vraiment la méthode des arnaqueurs et ça échappe au scope des impôts. Parler de fraude ne me semble donc pas irréaliste, il faudrait vérifier avec le Fisc.
    A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.