Radio Festival 2017 – Paroles de Conteurs

dav

1 réponse

  1. Špela Pahor dit :

    Bonjour,
    j’ai eu l’honneur d’etre admise comme conteuse au festival des contes de Vassiviere et aussi d’etre invite a la radio Vassiviere. Je vous remercie.
    Mais la, a votre radio, je suis reste tres mal a l’aise.
    Oui, je suis venue pour conter un conte de 5 minutes, en kamishibai, mais aussi pour voir et ecouter les autres conteurs et conteuses.
    Vous savez, les contes m’accompagnent des mon enfance – c’etait mon pere et ma arriere grand mere qui etaient des conteurs merveilleux, c’est donc une tradition de la famille.
    En plus, j’ai ecoute les personnes agees conter et j’ai enregistre une centaine des contes et les ai publie dans le livre, j’en ai aussi traduit une centaine des langues etrangeres (francais, espagnol, portugais, anglais, allemand, croate, serbe, tcheque…) qui etaient aussi publies dans des livres, a la radio ou dans les revues… Etant ethnologue, anthropologue, bibliotecaire et conteuse a la fois, je fais aussi des recherches de l’oralite, de l’art de conter, de l’emploi des contes dans la pedagogie, le pouvoir therapeutique des contes etc…
    Etre conteur, cela signifie aussi pouvoir exprimer les sentiments les plus profonds de son ame… et surtout ne pas faire du manierisme.
    En realite, les gens de partout ont vraiment peu de besoins, c’est d’etre aimes, d’etre respectes, de se sentir accueillis, compris et en securite. Et pour ca il faut qu’on a le coeur ouvert et aimable, les oreilles ouvertes et la bouche plutot ferme, etre sincere, savoir observer, s’approcher, s’interesser aux autres, apprendre les langues… Si on est plein de soi meme et si on ne respecte pas les autres, on peut aussi blesser les sentiments de son proche…
    Je vous souhaite une bonne journee et n’oubliez pas, s’il vous plait, de saluer de ma part le directeur artistique du festival.
    Špela Pahor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.