La révolution mexicaine (1/3)

1 réponse

  1. PATINAUD dit :

    Bravo pour cette idée : paysans du Morelos, du Chiapas, plus largement exploités de tous les pays, ces gens vous ont montré le chemin. Vous avez tout-à-fait raison de souligner que les traces de cette Révolution sont autant culturelles que politiques. Villa, très ambigü et trop violent. Mais : Zapata, un espoir assassiné. Alors Viva Zapata !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.